MES DÉBUTS

 Je suis né le 8 Janvier 1978 à Taichung (Taïwan). J’ai découvert mon intérêt pour l’architecture quand j’ai reçu un jeu de LEGO le jour de mes dix ans. Ensuite, petit à petit, j’ai construit toute une ville en LEGO dans ma chambre. A 12 ans, je suis allé aux Etats-Unis. J’ai été impressionné par l’architecture moderne. Mes seules photos souvenir étaient les édifices que j’ai pu admirer. Puis, lors de ma première visite à Paris, j’ai apprécié le travail des architectes qui préservaient l’histoire tout en la renouvelant dans un langage contemporain et harmonieux. J’ai décidé d’y revenir.

A part l’architecture, j’adorai la musique. Je pratiquai la flûte traversière dans un groupe de musique au lycée, et je commençai même à rêver de devenir musicien.

 

Finalement, ma passion pour l’architecture fût la plus forte, je me suis donc orienté dans cette direction car l’architecture est aussi musique, mais sous une autre forme.

MON PARCOURS

J’ai débuté mon parcours en architecture à l’Université de Feng-Chia à Taichung en 1997. Je faisais partie d’un groupe qui valorisait la réflexion dans le processus de création. En cinquième année, pour le projet de fin d’études, j’ai découvert un vieux village grignoté par l’urbanisation et voué à la démolition partielle. J’ai proposé une solution alternative baptisée « Human Park » qui a recueilli les félicitations du jury. Parallèlement, j’ai travaillé pendant un an à l'atelier « Z-Work » réputé dans la création en architecture intérieure.

 

Durant mon service militaire, j’ai été affecté au département construction de la police maritime pour la conception et les suivis de chantiers d’abris et de postes d’observation. J’ai aussi assisté le processus d’appel d’offres.

En 2006, je suis revenu à Paris. Après un an d’étude de la langue française, je me suis inscrit en Master 2 à l’ENSAPLV. J’ai ainsi élargi mon horizon en me tournant vers l’urbanisme. J’ai choisi le pôle « Architecture, Société et Métropolisation ». J’ai participé à deux workshops internationaux à Sarajevo. Mon projet de fin d’études visait au développement d’habitations individuelles de la ville de Sarajevo, inspirées des quartiers ottomans. Il a reçu les félicitations du jury.

 

Ensuite, j’ai réalisé un stage de 6 mois aux « Ateliers Jean Nouvel» sur le projet du « Grand Pari(s) », une consultation internationale pour l'avenir du Paris Métropolitain. Ma passion pour l'urbanisme s’est épanouie. J’ai aussi participé aux projets architecturaux d’envergure.

 

Après le DEA, j'ai voulu acquérir des compétences polyvalentes d’architecte-urbaniste en passant le DSA en projet urbain à l’ENSAPB. J’ai participé à l’Atelier Shanghai sur la reconversion d’un ancien dock silos à Mingsheng. J’ai étudié le développement des industries créatives à Shanghai et la proposition de mon équipe a été appréciée par le jury de l'université de Tongji. J’ai aussi participé à l’Atelier Parisien qui s’inscrit dans la perspective du Grand Paris Paris-Le Havre. Je me suis intéressé au développement de la « Vallée de la Seine ». La formation au système d'information géographique (SIG) m’a permis de développer mes connaissances sur l’analyse spatiale qui m’a beaucoup servie dans les projets territoriaux.

 

J’ai mis en pratique ces connaissances d’urbanisme à l’agence franco-allemande « rethink» dans laquelle j’ai suivi des chantiers de réhabilitation et collaboré à des projets de rénovation urbaine avec l’Atelier de paysage et d’urbanisme Marion Talagrand.

 

Grâce à ces multiples expériences, notamment sur le Grand Paris, j'ai été recruté par « Richez_Associés» pour participer à l'assistance à la maîtrise d'ouvrage pour le Métro Grand Paris. Après l'obtention de l'HMONP en 2011, j’ai rejoint l'équipe rethink où j’ai collaboré pendant un an sur de nombreux projets urbains, espaces publics et la prospection en Asie. Par ailleurs, j’ai développé ma connaissance sur le Building Information Modeling (BIM) afin de l’intégrer dans mon processus de travail d’architecte.

 

Ensuite, j’ai développé mes compétences en paysage en travaillant au sein de l’agence « mosbach paysagistes» sur un projet international d’un écoparc de 70 ha au cœur de Taichung, Taïwan. Une ville en pleine de mutation.

Après cette expérience intensive d’un central parc, j’ai été recruté par « Atelier urbanisme & Cadre de vie », une agence d’urbanisme dynamique dans la région toulousaine. Grâce à mon autonomie et mes compétences polyvalentes acquises durant mes expériences, je réalisai mes missions tout en travaillant à mon domicile à Paris sur les divers projets allant d’architecture, d’urbanisme à paysage.

 

J’ai approfondi mes compétences en aménagement d’espace public grâce au projet d’aménagement de l’esplanade du Lycée Pardailhan à Auch en imaginant des séquences paysagères. J’ai aussi assisté l’équipe « Unicode » de l’université Taïwanaise de Chaio-Tung au Solar Decathon Europe 2014 qui a eu lieu à Versailles. Il s’agit d'un concours international des habitats innovants et écologiques. L’équipe a remporté plusieurs récompenses dont le lauréat d’urbanisme.

 

En outre, j’ai acquis l’expérience dans les concours de maitrise d’œuvre français et internationaux : l’aménagement du mail et de la place du centre-ville de Bobigny, France (2012), Taichung Cultural Centre competition Taïwan (2013), Kinmen Passenger Service Center, Taïwan (2014), New Taipei City Museum of Art competition, Taïwan (2015) et Tainan Axis Transformation competition, Taïwan (2015).

 

En 2015, j’ai fondé « HOW ATELIER » après m’être investi dans plusieurs agences et avoir développé des expériences polyvalentes. Je souhaite consacrer mes savoir-faire et ma double culture dans les projets divers. L’atelier intervient dans toutes échelles du projet.

 

En plus de l’architecture, j’étends mes compétences à la conception graphique, une autre forme de construction créative. Par ailleurs, je participe à un atelier de cuisine et de pâtisserie depuis 2011, un autre domaine créatif et manuel qui me passionne.

 

PARIS